Concert : Foals

Rating: 9.0 from 10
Note
9.0
Everything Everything + Foals Le Bikini, Ramonville 3 Novembre 2013 Deezer iTunes par Kevin
Rating: 0.0 from 10
Note
0.0
Summary rating from 0 user's marks. You can set own marks for this article - just click on stars above and press "Accept".
Everything Everything + Foals
Le Bikini, Ramonville
3 Novembre 2013
NOTE
par Kevin

Le groupe ayant la lourde tache de chauffer le jeune public toulousain est Everything Everything, un groupe mancunien proposant une pop assez sympathique, avec une belle énergie et une recherche d’harmonies vocales assez intéressantes, même si le chanteur pousse parfois sa voix un peu trop loin. Néanmoins, c’est rythmé, et lance plutôt bien l’ambiance pour leurs compatriotes.

C’est ensuite Jimmy Smith, le guitariste, qui entre pour jouer les premiers accords de Prelude, et il est vite rejoint par le reste du groupe, pour une entrée en matière plutôt musclée, plus que sur l’album.
C’est d’ailleurs ce qui m’a vite frappé par rapport aux réalisations du groupe ; c’est nettement plus « rock » en live, grâce à une paire rythmique très efficace notamment.
Le live pioche allègrement dans les 3 albums du groupe, et livre une première partie de concert très remuante, avec Balloons, My Number, ou encore Providence (grosse performance du batteur !).
Les titres phares du groupe sont repris par le public, qui est acquis à leur cause. Il faut dire que leurs chansons sont assez bien construites pour le live, grâce à des montées en puissance bien maîtrisées.
Plus le concert avance, plus le charismatique Yannis Philippakis monte en puissance, se permettant même un petit slam dans le public juste avant Inhaler.
Le rappel est évidemment monstrueux, avec French Open et Two Steps Twice, et un Yannis faisant le tour du Bikini !
Le set peut paraître un peu court, mais il a duré 1h15 et est passé à une vitesse folle. La réputation des ces gars n’est pas usurpée, et je vous conseille chaudement d’aller les voir.

Track list
Prelude
Balloons
Miami
My Number
Blue Blood
Providence
Late Night
Bad Habit
Spanish Sahara
Red Sox Pugie
Inahler
Encore:
French Open
Two Steps Twice