Black Joe Lewis – Electric Slave

Rating: 8.0 from 10
Note
8.0
Electric Slave Black Joe Lewis 2013, Vagrant, Rock Deezer iTunes par Cyril et Jean-Adrien
Rating: 0.0 from 10
Note
0.0
Summary rating from 0 user's marks. You can set own marks for this article - just click on stars above and press "Accept".
Electric Slave
Black Joe Lewis
2013, Vagrant, Rock
NOTE
par Cyril et Jean-Adrien

Cyril’s Word
Black Joe Lewis’ Scandalous was probably one of my favourite records of 2011, if not my favourite. A blend of raw soul and rock, full of catchy songs and extremely powerful brass. On Electric Slave, Black Joe Lewis leaves a bit the brass style to go more, well.. electric. While he is quite successful doing so on the very powerful « Skulldiggin », I have to say that I missed a bit the brass on this album. Electric Slave is colder and harsher than previous records, which would be a good thing if Black Joe Lewis was not better at doing blues rather than heavier rock. Indeed, I think the band is at its best on more bluesy tracks, such as on « Vampire », a tremendous blues-rock riff that’s somehow between a Creedence and a Canned Heat. « Come To my Party » brings back a bit of brass and reminds us of the best of Black Joe Lewis. Electric Slave stays nonetheless a good album, which I think would have been better if it was not so Electric.
L’avis de Jean-Adrien
Après un album aussi excellent que Scandalous servi bien chaud en 2011 par l’ami Black Joe Lewis fidèlement secondé de ses Honeybears, l’attente était plutôt forte au sein de la rédaction de Twist & Sound. Nous nous sommes donc précipités sur ce nouvel album intitulé Electric Slave, pour y trouver finalement un genre musical un peu différent. Black Joe Lewis a décidé de miser plus franchement sur les guitares électriques que sur les cuivres présents en masse sur Scandalous. Du gros son comme sur le surpuissant « Skulldiggin » en entrée, un morceau de rock brut et hyperactif qui nous laisse moitié essouflés devant tant de rythme. La suite de la première partie de l’album est dans la même veine, « Young Girls », « Dar Es Salaam » et « My Blood Ain’t Runnin’ Right » contiennent leur dose de riffs acérés mais les cuivres reviennent peu à peu jusqu’à donner une deuxième partie d’album qui ressemble plus au précédent album, dont « Vampire » et « Come To My Party » en sont les sommets. Le tout pour notre plus grand plaisir! Ce renouvellement est plutôt réussi je dois dire et l’album m’a plu par ses rythmes endiablés, le sens du riff du groupe et la cohésion globale. Un album solide, Black Joe Lewis est décidément une valeur sûre.

Track list

1. Skulldiggin
2. Young Girls
3. Dar es Salaam
4. My Blood Ain’t Runnin’ Right
5. Guilty
6. Come To My Party
7. Vampire
8. Make Dat Money
9. The Hipster
10. Golem
11. Mammas Queen