Alt-J – An Awesome Wave

Rating: 9.0 from 10
Note
9.0
An Awesome Wave Alt-J (∆) 2012, Infectious Pop, Indie Rock # 8 du TOP des albums 2012 de Cyril # 2 du TOP des albums 2012 de Jean-Adrien
Rating: 0.0 from 10
Note
0.0
Summary rating from 0 user's marks. You can set own marks for this article - just click on stars above and press "Accept".
An Awesome Wave

Alt-J (∆)

2012, Infectious
Pop, Indie Rock

# 8 du TOP des albums 2012 de Cyril

# 2 du TOP des albums 2012 de Jean-Adrien

ANAWESOMEWAVE

L’avis de Cyril
2012 aura amené de fort belles découvertes, et Alt-J en fait partie. Premier album donc pour ce quartet British, dont le nom désigne en fait le raccourci clavier sur un Mac pour écrire le symbole suivant: ∆. Heureusement, le groupe ne s’est pas arrêté à un choix complètement loufoque de nom de groupe, et Awesome Wave est un excellent premier album que voilà! Les paroles sont en très grande partie incompréhensibles, la voix du chanteur est vraiment bizarre (mais agréable), des titres absurdes et ultra courts à la guitare ou au piano entrecoupent le corps de l’album, qui lui vaut réellement le détour! C’est assez planant, ça plaît aux demoiselles, c’est frais et c’est assez original. On entend des instrus dans tous les sens et l’ambiance générale est très réussie à mon goût. Pour finir ces gens-là sonnent très bien en live.
L’avis de Jean-Adrien
Sur la deuxième marche de mon podium de l’année 2012 se trouve un groupe qui nous a livré son premier album cette année. Et quel album! Les anglais d’Alt-J avec leur album An Awesome Wave n’ont pas créé une vague impressionnante (humour) mais une énorme déferlante (ça rebondit interactif) de bonheur et de douceur pour mes oreilles! J’avais été épaté par leurs potes de Django Django peu de temps auparavant mais je dois avouer que cet album m’a scotché. Je le trouve très bien construit avec des mélodies qui alternent entre douceur (« Something Good », « Dissolve Me » ou « Matilda ») parfois très planante (« Bloodflood ») sans toutefois tomber dans la mièvrerie et rythme entraînant (« Breezeblocks » avec son chant hypnotique et sa batterie très tonique, « Fitzpleasure » et son exotisme sonore ou « Taro » et sa rythmique très mélodieuse ponctuée de cris), le tout entrecoupé de petits interludes sympathiques, l’un entièrement vocale, l’autre à la guitare et le dernier au piano. La voix du chanteur est vraiment particulière mais je dois dire que je la trouve très agréable, moi qui ne suis d’habitude pas très fan de certaines voix qui sortent de l’ordinaire. Cette voix douce renforce le côté chaleureux de cet album qui s’écoute très facilement. Tout au long des 10 chansons (+ 3 interludes), le groupe nous montre sa capacité à créer de belles harmonies entre voix, piano, guitare et batterie que je mettrais tout particulièrement en avant car elle participe énormément à l’ambiance globale. Je pourrais vous parler encore et encore de chaque chanson car l’album est vraiment d’un très bon niveau global, l’ensemble des chansons m’emballe et elles développent toutes des univers très plaisants. Mais le plus simple est que vous découvriez par vous même cet album magnifique!

Tracklist

1. Intro
2. (Interlude 1)
3. Tessellate
4. Breezeblocks
5. (Interlude 2)
6. Something Good
7. Dissolve Me
8. Matilda
9. MS
10. Fitzpleasure
11. (Interlude 3)
12. Bloodflood
13. Taro